05 juillet 2006

Ennemi, je suis l’ennemi. J’ai confondu le bonheur du peuple
avec mon propre bonheur. Les humanistes de la police m’ont expliqué.
Depuis mon arrestation, ils se relaient à mon chevet pour me rééduquer.
Ils arrivent. Ils ne frappent jamais avant d’entrer.
Ils frappent après.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home