09 juillet 2006


Au centre-ville, on a abattu quelques immeubles
pour dégager une clairière.
La lumière artificielle des lampadaires éclaire
l’emplacement du feu de camp.
La sève nourricière circule dans des tuyaux
en chlorure de polyvinyle opaque ;
les canaux médullaires charrient eau, gaz, électricité, téléphone,
internet, télévision et déjections.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home